Wednesday, August 23, 2006

[liban] la situation la plus explosive qui soit

« Nous sommes ces jours-ci dans la situation la plus sensible et la plus explosive qui soit » : c’est en ces termes que la ministre israélienne des Affaires étrangères, Tzipi Livni, a dépeint le tableau israélo-libanais, mercredi, à Paris.

Selon elle, l’urgence de la situation impose « une action extrêmement rapide » de la communauté internationale au Liban.

« Plus le Hezbollah pourra interpréter l'action internationale comme étant hésitante, plus les choses resteront difficiles », a-t-elle argué. «Le temps œuvre contre ceux qui veulent voir cette résolution (1701, mettant un terme aux hostilités, ndlr) appliquée».

De son côté, Philippe Douste-Blazy a réclamé la levée du blocus israélien. «Si le Liban veut se reconstruire, si le Liban doit repartir économiquement, il faut la levée de ce blocus», a martelé le chef de la diplomatie française.

Mis en place dès le début de l’offensive israélienne, le blocus des ports et aéroports libanais est maintenu malgré l’entrée en vigueur, le 14 août dernier, de la cessation des hostilités. Mardi, le premier ministre israélien, Ehoud Olmert, a conditionné la levée de ce blocus au déploiement d’une force d’intervention multinationale.

La ministre israélienne s’envolera ensuite pour l'Italie, qu'Israël souhaite voir prendre la tête de la Finul renforcée dans le cadre de l'application de la résolution 1701. Le Danemark a exhorté les pays européens à s’entendre sur ce dossier. «Il s'agit de la crédibilité de l'Europe dans le domaine de la politique étrangère et de sécurité.

Le monde nous attend et ce serait une très grande déception et un très grand étonnement si l'Europe faisait faux bond», a estimé le ministre danois des Affaires étrangères. Des premières consultations diplomatiques ont commencé mercredi à Bruxelles entre les pays européens.

L’Allemagne a appelé l’Europe à « faire preuve d’unité ». Les ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne doivent se retrouver vendredi pour discuter de leurs contributions à la future Finul.

lefigaro.fr

Links to this post:

Create a Link

<< Home